Le circuit Antehiroka - Maison d'hôtes Soamahatony

Un circuit long, comportant les mêmes thématiques que le court, fait la part plus belle à la vie rurale et la nature, puisqu'il emprunte la digue qui barre la petite plaine que domine la maison d'hôtes, avant de remonter vers les villages perchés jumeaux d'Ambohidroa, puis d'Ambatolampy.

Ensuite, les marcheurs pique niqueront dans le cadre bucolique et légendaire de la roche de Vatolampy (la grosse pierre), au bord des rizières, qui donna son nom au village sus nommé avant de rejoindre la digue de retenue du lac d'Ambohibao. De là un véhicule les ramènera vers la maison d'hôtes.

Ainsi auront ils fait en cinq à six heures le tour de la petite plaine rizicole Antehiroka. Ils se délasseront alors dans la quiétude de la perspective offerte par Soamahatony et jouiront, si le temps s'y prête, d'un coucher de soleil inoubliable sur la plaine et la capitale.

Au milieu de la rivière Mamba : le doany d'Andriambodivola
Sur la digue, entre canal et Mamba, le village d'Ankeniheny
En montant à Ambohidroa, le doany Afierezana
Plus haut vers Ambohidroa, les tombeaux perchés Zafindranoro
Ambohidroa II, où une nécropole a remplacé le village disparu.
Ambohidroa I, au doany d'Andriambelomasina
Balcon à Ambohidroa I.
Le laka : modeste pierre, centre cosmologique fondateur du village d'Ambatolampy
Une demeure du XIXème : la villa dans son enceinte
Le Vatolampy, pierre sacrée dont Ambatolampy, le village en amont tient son nom
Brume matinale sur le lac d'Amboibao vu de la digue de retenue.
Novembre : jakarandas et Schizolobium Parahiba sont en fleurs au bord de la route d'Ambohijanahary